Logo
Mercedes-Benz s’attaque à la Porsche 911 avec l’AMG GT

Mercedes-Benz s’attaque à la Porsche 911 avec l’AMG GT

Pas le temps de « niaiser », comme dirait l’autre (le gag commence à dater, je sais).

En 2010, Mercedes-Benz et sa firme haute performance AMG (Aufrecht Melcher Großaspach) lançaient la SLS, une voiture de tourisme dont les portes ouvraient sur le dessus. On appelle ça des portes en ailes de mouette (sans blague). Il s’agissait d’un hommage à la légendaire 300SL des années 1050. La même voiture dont rêvait Hubert Aquin.

Quoi qu’il en soit, la SLS n’a jamais été une voiture agile. En ligne droite, ça allait. Pour épater la galerie, ça allait. Mais pour prendre une courbe… disons que ce n’était pas sa tasse de thé.

Pour 2015, Mercedes-Benz envoie la SLS AMG au rancart, et décide de la remplacer par une voiture qui se veut moins GT (grand tourisme) et plus sportive. Ironiquement, elle s’appelle la Mercedes-Benz AMG GT. Vous pouvez la voir en couverture.

Assez jolie, nous en conviendrons.

L’entreprise allemande a de grandes ambitions pour sa petite dernière. Mercedes s’attaque, avec la AMG GT, à nulle autre qu’à l’intemporelle Porsche 911, une voiture qui à chaque génération sert de référence, et ce depuis plus de 50 ans.

Équipée pour rouler

Pour la GT, Mercedes a laissé tomber le gros V8 caractéristique de la SLS, pour un plus petit V8 de 4,0 litres, agrémenté de deux turbos, offert en deux versions. Dans sa version de base, le moteur produit 456 chevaux, soit l’équivalent de 4 Toyota Yaris. Dans sa version « S », le moteur pousse 503 chevaux et 479 livres de couple, pour une vitesse de pointe de 310 km/h, et une accélération de 3,7 secondes sur le 0-100 km/h.

Malheureusement, ceux qui n’ont que les moyens d’une version de base devront se contenter d’une vitesse de pointe de 300 km/h, et d’une accélération de 3,9 secondes sur le 0-100 km/h.

C’est environ ce qu’arrive à faire une Porsche 911. En plus de toute cette puissance, Mercedes a conçu la GT pour dévorer les virages en piste, chose très pratique pour les gens pris dans la circulation.

Est-ce que Mercedes a atteint sa cible? Il faudra la conduire avant de se prononcer. En ce qui concerne le prix, en revanche, c’est chose faite. La version de base devrait se détailler aux alentours de 135 000 $, soit le prix d’une Porsche 911 Carrera 4 S.

Que le meilleur gagne! Ding! Ding! Ding!

Marc-André Gauthier

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*