Logo

Un devoir à ne pas laisser sur la glace

Depuis 2008, au cours de la période du 15 décembre au 15 mars, le propriétaire d’un taxi ou d’un véhicule de promenade immatriculé au Québec ne peut mettre en circulation ce véhicule à moins qu’il ne soit muni de pneus conçus spécifiquement pour la conduite hivernale selon les normes prévues par règlement du gouvernement.

Les pneus d’hiver assurent une meilleure stabilité du véhicule en cas de freinage, lui permettent de s’immobiliser sur une plus courte distance et contribuent à conserver sa trajectoire dans un virage.

Cette obligation s’applique également aux véhicules de promenade offerts en location au Québec. Les contrevenants sont sujets à une amende variant entre 200 $ et 300 $. Par contre, il est important de noter qu’aucun point d’inaptitude ne sera inscrit au dossier du contrevenant.

Les pneus conçus spécifiquement pour la conduite hivernale cons­tituent une solution sécuritaire pour circuler l’hiver. Ils sont conçus pour obtenir une adhérence maximale sur une surface enneigée ou glacée. (G.D.C)

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*