Logo
Trois points à considérer pour un hiver sécuritaire

Trois points à considérer pour un hiver sécuritaire

Octobre est le Mois de la sécurité automobile. À cette occasion, l’Association des industries de l’automobile du Canada, par le biais de son programme Mon auto, j’en prends soin, rappelle aux automobilistes canadiens l’importance de bien se préparer aux rigueurs de l’hiver. Voici trois éléments à ne pas négliger pour éviterbien des ennuis.

1. L’inspection pré-hivernale

Inspecter ou faire inspecter votre véhicule avant que l’hiver ne sévisse est essentiel pour vous assurer de sa fiabilité — après tout, vous ne voulez pas tomber en panne en pleine tempête de neige! Ainsi, les points suivants devraient être vérifiés : les liquides (huile à moteur, liquide de transmission, antigel, liquide lave-glace, etc.), les courroies, la batterie et l’alternateur, les freins, le système d’échappement, les systèmes de direction et de suspension, les systèmes de chauffage et de dégivrage, les essuie-glaces, les pneus, le système d’éclairage (phares, clignotants, feux de détresse), le système électrique et le klaxon.

2. Les pneus d’hiver

Dès que les températures chutent au-dessous de 7 °C, les pneus d’hiver, obligatoires du 15 décembre au 15 mars inclusivement, sont recommandés. En effet, la gomme des pneus d’été ou quatre saisons durcit et devient peu adhérente par temps froid ou lorsque la chaussée est enneigée ou glacée. Chausser votre voiture de quatre bons pneus d’hiver, dont la gomme peut rester souple jusqu’à -40 °C, vous assure une adhérence optimale.

3. La trousse d’urgence

Pour pouvoir obtenir de l’aide, vous faire voir des autres automobilistes et répondre à vos besoins de base en cas d’urgence, préparez une trousse contenant une couverture, des vêtements chauds, une lampe de poche, une trousse de premiers soins, de l’eau, des aliments non périssables, un balai à neige, un grattoir, une pelle, un bidon de liquide lave-glace, des câbles de démarrage, un petit extincteur, un sifflet, des triangles de présignalisation, etc.

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*