Logo
Penser écolo et conduire de façon écoénergique

Penser écolo et conduire de façon écoénergique

Un moyen de réduire les émissions de GES

L’écoconduite, concept qui a fait l’objet de recherches approfondies en Europe, est vivement encouragée par le Canada comme moyen de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

L’écoconduite a le potentiel de réduire la consommation de carburant jusqu’à 25 %. Étant donné que plus de 20 millions de véhicules sillonnent les routes du Canada, ce sont des milliards de litres de carburant qui pourraient être économisés chaque année.

Alors, en quoi consiste exactement l’écoconduite? L’Office de l’efficacité énergétique du Canada simplifie le concept en cinq étapes toutes simples.

Accélérez doucement

Plus vous accélérez brusquement, plus votre consommation de carburant augmente. En ville, vous pouvez économiser sur la consommation de carburant en accélérant doucement et graduellement. Pour y arriver, imaginez qu’il y a un œuf sous la pédale d’accélération et une tasse de café sur le tableau de bord. Essayez de conduire sans briser la coquille de l’œuf ni renverser le café.

Maintenez une vitesse constante

Évitez de varier les vitesses. Les hausses non intentionnelles de vitesse et les accélérations soudaines ont des conséquences néfastes sur votre réservoir et sur votre portefeuille. En fait, des tests indiquent que, si l’on varie sa vitesse de 75 km/h à 85 km/h toutes les 18 secondes, on risque de voir augmenter sa consommation d’essence de 20 %. Utilisez le régulateur de vitesse chaque fois que c’est possible.

Prévoyez la densité de la circulation

Conduisez de manière préventive, prévoyez les changements dans le flot de la circulation, surveillez les déplacements des piétons et des autres véhicules, et laissez une bonne distance entre votre véhicule et celui qui vous précède.

Décélérez sans freiner

Si vous relâchez la pédale d’accélérateur jusqu’au prochain arrêt, c’est comme si vous rouliez sans consommer d’essence. En prévoyant les ralentissements de la circulation aussitôt que possible, vous pouvez réduire votre vitesse, votre consommation d’essence et vos coûts par le simple fait de relâcher la pédale d’accélérateur.

De nos jours, la plupart des véhicules sont équipés d’un système d’injection de carburant qui coupe automatiquement le débit d’alimentation en carburant au moteur dès le moment où l’accélérateur est relâché.

Évitez la conduite à haute vitesse

Même si le temps presse, ralentissez. La plupart des voitures, des minifourgonnettes, des VUS et des camionnettes ont un haut rendement énergétique lorsqu’ils roulent à des vitesses variant de 50 à 80 km/h. Les vitesses supérieures à cette zone optimale entraînent une consommation accrue de carburant qui s’accroît à mesure que la vitesse augmente. Par exemple, s’il en coûte 10 $ d’essence pour se rendre d’un endroit à un autre à une vitesse de 100 km/h, il en coûterait 12 $ pour parcourir la même distance à une vitesse de 120 km/h. C’est comme si on lançait une pièce de deux dollars par la fenêtre tous les 100 km.

Vous pouvez en apprendre sur le rendement du carburant et sur l’écoconduite à l’adresse www.vehicules.nrcan.gc.ca. (E.N.)

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*