Logo
Entretien automobile – Quatre erreurs à ne pas commettre au printemps

Entretien automobile – Quatre erreurs à ne pas commettre au printemps

Ce n’est pas un secret : pour que votre voiture vous rende de fiers services pendant plusieurs années, vous devez veiller à bien l’entretenir… Démarrez le printemps du bon pied en évitant ces quelques faux pas!

1. Changer ses pneus au mauvais moment

Changer vos pneus dès que la neige commence à fondre est un pari risqué. En effet, mieux vaut pour cela attendre que les risques de tempête de neige soient écartés et que la température grimpe au-delà de 7 °C pendant plusieurs jours — en dessous de cela, la gomme des pneus d’été durcit et peut entraîner une perte de contrôle. Conserver vos pneus d’hiver toute l’année est également déconseillé, car ceux-ci ne sont pas conçus pour les conditions estivales; ils seront moins efficaces que vos pneus d’été et s’useront prématurément.

2. Négliger la mise au point printanière

Durant l’hiver, les liquides qui assurent le bon fonctionnement des pièces mécaniques sont mis à rude épreuve. C’est pourquoi il est important d’en vérifier le niveau au printemps et de les remplacer au besoin. Les pièces situées sous le véhicule peuvent aussi avoir été malmenées par les conditions routières de la saison froide.

3. Remettre le nettoyage aux calendes grecques

La saleté et le calcium accumulés durant l’hiver abîment la peinture et favorisent l’apparition de la rouille. Un bon lavage printanier n’est donc pas qu’une question d’esthétique!

4. Conserver inutilement tout l’équipement hivernal

Sacs de sable ou de sel, pelle, traction aids et porte-skis, par exemple, font augmenter le poids et la résistance au vent de la voiture, ce qui hausse du même coup sa consommation d’essence — pensez-y!

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*