Logo
Lasers et Tesla

Lasers et Tesla

Voici quelques nouvelles brèves dans l’actualité automobile.

Les voitures autonomes, vulnérables aux lasers?

On entend de plus en plus parler de voitures autonomes, mais ce n’est pas demain que nous verrons les premiers exemplaires rouler sur nos routes. Même si je crois que cette technologie peut exister, je suis de ceux qui croient que le pas à franchir vers une commercialisation à grande échelle est immense.
Dernièrement, un chercheur du nom de Jonathan Petit indiquait au magazine spécialisé en technologie Endgaget qu’il était possible de provoquer un accident impliquant une voiture autonome pour pas trop cher.
En fait, les voitures autonomes comptent sur des lasers et des radars internes pour se guider et détecter des objets susceptibles de provoquer une collision. Or, M. Petit a réussi à l’aide d’un microordinateur et d’un émetteur de lasers pulsés à faire à croire à une voiture autonome que plusieurs objets se trouvaient sur la route, provoquant ainsi des manœuvres d’évitement voire même l’arrêt complet d’une voiture autonome.
Tant et aussi longtemps que les voitures autonomes compteront sur des technologies similaires pour se guider, il serait surprenant de les voir en grand nombre sur nos routes…

Aston Martin, Mercedes-Benz et Audi ont Tesla en mire…

Fini le temps où Tesla brandit seule l’étendard de la voiture électrique? Il semblerait bien que oui… Alors que le VUS 100 % électrique de la marque, le très attendu Model X, sera livré aux premiers clients d’ici quelques semaines, nous apprenons que trois compagnies automobiles veulent concurrencer Tesla… et pas les moindres.
Tout d’abord, Audi veut lancer un nouveau VUS baptisé le Q6, qui devrait être 100 % électrique, dans le but de concurrencer directement le Model X de Tesla.
Ensuite, Aston Martin, veut produire d’ici deux ans une version 100 % électrique de sa berline, la Rapide. Même si cette voiture aura moins d’autonomie que la Model S de Tesla, Aston Martin parle toutefois d’une bagnole beaucoup plus puissante, à 800 chevaux…
Pour finir, nous venons d’apprendre que Mercedes-Benz, enfin, travaillerait sur une plateforme électrique qui pourrait entraîner des occupants sur une distance de plus de 480 km, ce qui mettrait à mal la Tesla Model S.
Qui dit plateforme dit surtout adaptabilité, ce qui pourrait vouloir dire que Mercedes-Benz envisage de produire une nouvelle gamme entière de produits 100 % électrique.

Vous aimerez également

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués*